PMAD

Suivez-nous sur...

partagerPartager imprimerImprimer
Communiqué de presse
21.03.2012

La CMM se réjouit des mesures sur le financement de la Trame verte et bleue annoncées dans le budget du Québec 2012-2013

Communiqué de presse


Montréal, le 20 mars 2012. Le président de la Communauté métropolitaine de Montréal et maire de Montréal, monsieur Gérald Tremblay, a accueilli avec enthousiasme l'annonce du ministre des Finances du Québec, monsieur Raymond Bachand, concernant l'investissement d'une somme de 50 M$ sur cinq ans afin de développer certains projets porteurs et mobilisateurs visant l'établissement de la Trame verte et bleue du Grand Montréal. Rappelons que la mise en place d'une Trame verte et bleue est un des principaux objectifs du Plan métropolitain d'aménagement et de développement (PMAD) qui est entré en vigueur le 12 mars 2012.

Le président de la Communauté métropolitaine de Montréal et maire de Montréal, monsieur Gérald Tremblay, a commenté ainsi cette annonce importante : « Le gouvernement du Québec confirme aujourd'hui que le PMAD permet de concrétiser des projets rassembleurs qui permettront d'accroître la compétitivité et l'attractivité durables du Grand Montréal. Une semaine seulement après l'entrée en vigueur du PMAD, cette annonce permettra en effet de réaliser une Trame verte et bleue métropolitaine. Il s'agit d'un premier pas significatif qui nous inspire confiance pour la mise en œuvre rapide des autres volets du PMAD qui prévoient la réalisation de quartiers axés sur le transport en commun ainsi que le développement des infrastructures de transport en commun métropolitain ».

La Trame verte et bleue prévue par le PMAD sera notamment composée de bois métropolitains et de corridors forestiers. Parmi les projets qui pourront être financés, mentionnons l'aménagement d'un sentier cyclable et pédestre traversant le Grand Montréal, d'Oka à Mont-Saint-Hilaire, la création d'un parc le long de la rivière des Mille-Îles, la création d'un parc linéaire et de plages sur la digue de la Voie maritime (parc-plage du Grand Montréal), la création d'un corridor vert entre Châteauguay et Léry et la création d'un corridor écoforestier dans la région du mont Saint-Bruno. Avec cette Trame, 17 % du territoire de la Communauté sera protégé, un pourcentage qui rencontre les objectifs fixés par l'entente de Nagoya pour la protection de la biodiversité.

En ce qui concerne le transport collectif, la Communauté accueille favorablement l'intention du gouvernement du Québec d'utiliser les deux tiers des revenus du marché du carbone pour assurer à long terme le financement des programmes d'aide au transport collectif. Cette mesure devrait, si elle se concrétise, permettre de favoriser l'atteinte des objectifs du PMAD, notamment en ce qui concerne la réduction de l'achalandage du réseau routier, le développement des réseaux de transport collectif et la densification des zones résidentielles.

La Communauté accueille également positivement l'ouverture du gouvernement à l'idée d'analyser toute proposition de financement du transport collectif qui fait consensus auprès des élus municipaux et régionaux. À cet égard, rappelons que la commission du transport de la Communauté entamera bientôt une consultation publique sur les sources de financement du transport en commun et déposera au conseil un rapport sur le sujet en mai 2012.

La Communauté se réjouit également des mesures visant à améliorer la productivité du secteur manufacturier pour les entreprises des grappes de l'aérospatial (AéroMontréal) et des technologies vertes (Écotech).

Concernant le logement social et communautaire, les mesures du budget sont toutefois décevantes puisque la nouvelle programmation AccèsLogis ne comptera que 2 500 nouvelles unités pour l'ensemble du Québec, dont 200 unités selon de nouveaux paramètres financiers qui restent à déterminer. La Communauté demande au gouvernement du Québec, depuis plusieurs années, de prévoir des programmations de cinq ans permettant la construction d'au moins 2 000 unités annuellement sur le territoire du Grand Montréal. Rappelons que plus de 200 000 ménages consacrent toujours plus de 30 % pour se loger sur le territoire de la Communauté.

* * *

Créée le 1er janvier 2001, la Communauté métropolitaine de Montréal est un organisme de planification, de coordination et de financement qui regroupe 82 municipalités, soit 3,7 millions de personnes réparties sur plus de 4 360 kilomètres carrés. La Communauté exerce des compétences dans les domaines de l'aménagement du territoire, du développement économique, du logement social, du transport en commun, de l'environnement ainsi que des équipements à caractère métropolitain.

– 30 –

Source :

Stéphane Pineault
Coordonnateur, Politiques et interventions de développement
Communauté métropolitaine de Montréal
Téléphone : (514) 290-1597


CMM