PMAD

Suivez-nous sur...

image en-tête
partagerPartager imprimerImprimer

Orientation 2 :

Un Grand Montréal avec des réseaux et des équipements de transport performants et structurants

Les réseaux de transport constituent un maillon essentiel du fonctionnement des régions métropolitaines en assurant des liens entre les différentes parties du territoire et en permettant les échanges avec l'extérieur. Ils contribuent à la vitalité économique, sociale et culturelle d'une région métropolitaine.

Le Grand Montréal doit optimiser le réseau de transport terrestre actuel et projeté afin de soutenir la croissance du nombre de déplacements des personnes et des marchandises et de favoriser une consolidation de l'urbanisation du territoire, en particulier le long des infrastructures lourdes de transport en commun.

L'optimisation des réseaux de transport terrestre doit également contribuer à la lutte contre les changements climatiques puisque le transport représente le principal secteur d'émissions de GES. Ce secteur contribue en effet pour 40 % des émissions de la région métropolitaine de Montréal.

L'amélioration de la performance des réseaux de transport ainsi que l'optimisation de l'effet structurant de ces réseaux sur l'aménagement du territoire devrait permettre au Grand Montréal :

  • de soutenir un virage vers le transport collectif et une réduction de l'utilisation de l'auto-solo en assurant une offre améliorée en transport en commun pour le déplacement des personnes;
  • d'améliorer les conditions de déplacement intramétropolitain des personnes et des marchandises en réduisant les retards associés à la congestion;
  • d'augmenter la productivité de tous les secteurs de l'économie en répondant aux besoins de déplacements des individus et des marchandises;
  • de maintenir et de développer son rôle de plaque tournante des marchandises à l'échelle continentale;
  • de faciliter les échanges commerciaux avec l'extérieur afin d'appuyer le développement des activités économiques de la région et du Québec.

Les services de transport en commun du Grand Montréal sont structurés autour de trois réseaux fonctionnant de façon intégrée, soit le métro, les trains de banlieue et les autobus.

Le territoire de la CMM est sillonné par plus de 17 300 kilomètres de voies qui constituent l'offre de transport routier pour les déplacements motorisés. Ce réseau est composé du réseau supérieur (autoroutes, routes nationales ou régionales ou collectrice) et d'artères municipales, auxquels se greffent 24 ponts rattachés aux îles de Montréal et de Laval.

La région de Montréal est qualifiée de plaque tournante du transport des marchandises. Les quatre modes de transport des marchandises y sont présents : les infrastructures portuaires, dont le port de Montréal, les aéroports Pierre-Elliot-Trudeau et Mirabel, les réseaux ferroviaires continentaux du CN et du CP, un réseau autoroutier bien déployé.

Dernière mise à jour :   8 mars 2012
CMM