PMAD

Suivez-nous sur...

image en-tête
partagerPartager imprimerImprimer

Protéger les paysages d'intérêt métropolitain

Considérant l'importance du paysage dans la définition des éléments identitaires de la grande région de Montréal et compte tenu des enjeux collectifs qui s'y rattachent, notamment, en matière de qualité de vie et d'attractivité de la région métropolitaine, la Communauté souhaite protéger les paysages d'intérêt métropolitain identifiés.

La question du paysage doit donner lieu à une démarche intégrée de valorisation, dans tous les secteurs de l'aménagement du territoire. L'enjeu principal demeure la reconnaissance de la notion de paysage et son intégration dans le processus de planification et de décision.

La Communauté souscrit à la Charte du paysage québécois, mise de l'avant par le Conseil du paysage québécois, comme outil de sensibilisation auprès des intervenants publics et privés.

critères proposés

En 2005, les paysages métropolitains ont été identifiés et caractérisés lors de l'élaboration du projet de schéma d'aménagement et de développement. Les critères ayant alors servi à l'identification de ces paysages d'intérêt sont notamment les suivants :

  • l'échelle des paysages;
  • les valeurs esthétiques, patrimoniales et historiques;
  • les paysages typiques et singuliers;
  • l'accès aux panoramas et aux points de vue d'intérêt.

Les grandes composantes des paysages métropolitains sont au nombre de sept :

  • les Montérégiennes;
  • les Basses-Laurentides;
  • le relief laurentien;
  • le centre de la région (l'île de Montréal, l'Île Jésus et la Rive-Sud immédiate);
  • le centre-ville de Montréal, le mont Royal et le secteur du Havre;
  • l'archipel (le fleuve Saint-Laurent, les rivières et les grands bassins hydrographiques)
  • les bois métropolitains.

La Communauté demande aux MRC et des agglomérations :

  • de reconnaître la valeur identitaire des paysages d'intérêt métropolitain à l'échelle des MRC et des agglomérations;
  • de respecter des éléments structurants des paysages d'intérêt métropolitain;
  • de maintenir l'accès aux panoramas et aux points de vue d'intérêt métropolitain;
  • reconnaître les avantages socioéconomiques des paysages;
  • reconnaître la contribution du paysage à la biodiversité.
Dernière mise à jour :   8 mars 2012
CMM