PMAD

Suivez-nous sur...

image en-tête
partagerPartager imprimerImprimer

Favoriser une occupation optimale en augmentant la superficie des terres en culture

La région métropolitaine de Montréal se distingue des autres métropoles nord-américaines par la présence d'une zone agricole couvrant 58 % de son territoire, soit 220 520 hectares.Cependant, de 2001 à 2006, on a constaté une diminution de la superficie des terres en culture de 3 %.

L'ensemble du secteur agroalimentaire métropolitain constitue un levier économique majeur du Grand Montréal. Plus des deux tiers des activités de transformation alimentaire de l'ensemble du Québec sont localisés à l'intérieur du Grand Montréal. À lui seul, le secteur agroalimentaire représente environ 11 % de l'emploi métropolitain total.

La zone agricole du Grand Montréal est présente dans chacun des cinq secteurs géographiques. Toutefois, 92 % de celle-ci se retrouve dans les deux couronnes de la région. Dans les couronnes Nord et Sud, respectivement 70 % et 74 % du territoire total sont situés en territoire agricole.

La Communauté entend favoriser la réalisation, par les MRC et les agglomérations, d'outils régionaux de développement et de mise en valeur de la zone agricole.

critères proposés

Considérant l'importance de la mise en valeur de l'agriculture et de l'agroalimentaire sur le territoire métropolitain, la Communauté entend favoriser la réalisation, par les MRC et par les agglomérations, d'outils régionaux de développement et de mise en valeur de la zone agricole.

Une telle planification contribuerait, entre autres, à la mise en valeur du potentiel agricole et au maintien d'une stabilité aux entreprises agricoles:

  • le plan territorial par l'accès à des sols de qualité et à des coûts compétitifs;
  • la possibilité d'investir dans l'amélioration de leurs terres suivant un horizon économiquement acceptable.

La Communauté établit comme objectif une croissance de 6 % de la superficie globale des terres en culture d'ici 2031, à l'échelle métropolitaine. Cette croissance des terres en culture pourrait notamment être atteinte par une remise en culture des terres en friche.

Dernière mise à jour :  13 mars 2013
CMM